Professionnels

Actualités

Les équipes de liaison spécialisées en dépendance en centre hospitalier, une collaboration réussie pour le Grand Longueuil

2012-11-27

Dans le cadre de la Semaine de prévention de la toxicomanie se déroulant du 18 au 24 novembre 2012, le Centre de réadaptation en dépendance (CRD) Le Virage révèle des résultats probants pour ses équipes de liaison desservant les urgences hospitalières du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Pierre-Boucher et du Centre de santé et de services sociaux Champlain–Charles-LeMoyne. En 2011-2012, ce sont plus de 700 personnes qui ont rencontré les infirmières du CRD Le Virage lors de leur séjour dans ces deux CSSS pour un diagnostic principal ou secondaire de dépendance. Près de 400 d’entre elles ont poursuivi leur démarche avec l’équipe du CRD Le Virage, réduisant ainsi leur durée de séjour en CSSS et, par le fait même, les coûts pour l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux.

« La présence des équipes de liaison en dépendance à l’urgence favorise une meilleure utilisation des ressources hospitalières et permet de répondre adéquatement aux besoins des personnes aux prises avec des troubles concomitants de santé telles que les personnes souffrant de maladie mentale et de dépendance à l'alcool, aux drogues ou au jeu, d’exprimer Dre Marie-Josée Chouinard, psychiatre au CSSS Pierre-Boucher. En plus d’être mieux repérées et détectées, les personnes aux prises avec une dépendance bénéficient d’une meilleure continuité de services et prise en charge.  Sans suivi avec une équipe spécialisée en dépendance, il n’est pas rare de voir des usagers revenir à l’urgence sans avoir amélioré leurs conditions physiques ou psychologiques ».

L’Urgence du CSSS Champlain–Charles-LeMoyne a mis en place en 2008 ce partenariat avec le CRD Le Virage. Aujourd’hui, l’infirmière de liaison, présente tous les matins de la semaine, est pleinement intégrée à l’équipe, qui en ressent chaque bénéfice. « Sa présence a permis de développer une culture de collaboration autour des usagers aux prises avec un problème de dépendance. En pouvant compter sur une expertise dédiée, le personnel est mieux outillé et sensibilisé à leurs besoins spécifiques. Cela se traduit par des soins davantage personnalisés et de meilleure qualité », assure Éric Tremblay, coordonnateur de l’Urgence.

Cette initiative vise notamment à utiliser la crise vécue par un patient comme une occasion à saisir pour introduire un changement et susciter une motivation à se faire aider.  « Se faire dire par un patient aux prises avec une dépendance que l’on arrive au bon moment dans sa vie alors qu’il traverse une crise suicidaire ou une période difficile, voilà ce qui m’apporte la plus grande reconnaissance dans mon rôle d’infirmière », mentionne Chantal Clément, infirmière clinicienne de liaison entre le CRD Le Virage et le CSSS Champlain–Charles-LeMoyne.

Rappelons qu’une équipe de liaison spécialisée en dépendance contribue à mieux détecter, orienter et traiter les personnes présentant des problèmes de dépendance, souvent concomitants avec des troubles mentaux et de l’itinérance. En Montérégie, c’est principalement la clientèle adulte qui est détectée et, à l’occasion, les jeunes de moins de 18 ans. L’équipe de liaison peut compter sur deux modes d’accès aux services, à savoir la référence aux services externes du CRD et la référence en interne. L’équipe de liaison a à sa disposition des lits dédiés aux services internes de désintoxication du CRD.

À propos du CRD Le Virage

Le CRD Le Virage est un établissement public faisant partie du réseau de la santé et des services sociaux depuis plus de 25 ans. Le centre offre en Montérégie des services externes ou résidentiels selon l'évaluation des besoins de la personne. L’équipe est composée de plus de 125 employés, dont des médecins, des infirmières, des intervenants psychosociaux (psychologues, travailleurs sociaux, psycho-éducateurs, criminologues et sexologues) et des éducateurs spécialisés.

Les services s'adressent aux personnes pour qui la consommation d'alcool, de drogues, de médicaments ou les habitudes de jeu créent des difficultés dans différentes sphères de leur vie. Le centre offre également des services à l'entourage de ces personnes.

À propos du CSSS Champlain—Charles-Le Moyne

Le Centre de santé et de services sociaux Champlain—Charles-Le Moyne a pour mission d’améliorer la santé et le bien-être de la population et d’offrir une gamme de services, généraux et spécifiques, répondant à ses besoins de même que des soins hospitaliers et ambulatoires généraux, spécialisés et surspécialisés. Il est reconnu pour ses activités d’enseignement et pour son Centre de recherche axé sur les interventions novatrices en santé. Désigné centre affilié universitaire avec l’Université de Sherbrooke, il possède également un lien d’affiliation avec l’Université de Montréal.

Le CSSS Champlain—Charles-Le Moyne regroupe les CLSC Samuel-de-Champlain et Saint-Hubert, les centres d’hébergement Champlain et Henriette-Céré, le Centre Saint-Lambert, où sont offerts des services de réadaptation, et l’Hôpital Charles-Le Moyne. Il compte près de 4 700 employés; 2 077 professionnels en soins infirmiers, 770 professionnels et techniciens de la santé, 500 médecins dont plus de 200 sont également professeurs ainsi que 330 bénévoles.

À propos du CSSS Pierre-Boucher

Issu de la fusion de sept centres d’hébergement, de trois CLSC et de l’Hôpital Pierre-Boucher, le CSSS Pierre-Boucher est un établissement de soins généraux et spécialisés qui a pour mission fondamentale d’améliorer la santé et le bien-être de la population dont il a la responsabilité. Il compte 4 700 employés et médecins et plus de 400 bénévoles et son budget annuel s’élève à 280 M$.